You are currently browsing the category archive for the ‘Love Poems’ category.

ÊTRE

Le front comme un drapeau perdu
Je te traine quand je suis seul
Dans des rues froides
Dans les chambres noires
En criant misère

Je ne veux pas les lâcher
Tes mains claires et compliquées
Nées dans le miroir clos des miennes

Tout le reste est parfait
Tour le reste est encore plus inutile
Que la vie

Une nappe d’eau près des seins
Où se noyer
Comme une pierre

Paul Éluard

BEING

Brow as a lost flag
I pull you with me when I am alone
In the cold streets
In the dark rooms
Crying poverty

I’ll not let go of them
Your light intricate hands
Born in the closed mirror of mine

All the rest is perfect
All the rest is even more futile
Than life

A sheet of water near your breasts
Where I’ll let myself drown
Like a stone

(translation Graham Mummery)

Advertisements

Archives